Courir pendant la grossesse

Courir pendant la grossesse

Courir pendant la grossesse

Rédigé par: SportsShoes

Beaucoup de choses changent pendant la grossesse, tant sur le plan physique qu'émotionnel. Soudain, vous n'êtes plus seulement responsable de vous-même, mais aussi d'un autre être humain qui grandit en vous et, bien sûr, vous ne voulez rien faire de mal pendant cette période. Jana Bauer, notre ambassadrice allemande SportsShoes, partage son expérience de la course à pied pendant sa grossesse :

C'est exactement ce qui m'est arrivée lorsque j'ai appris que j'étais enceinte. Je me suis alors demandée ce que j'avais le droit de faire et ce que je devais éviter. En tant que passionnée de running, l'une de mes premières questions concernant ce qui était autorisé était, bien sûr, de savoir si je pouvais continuer à courir et ce que je devais garder à l'esprit. Mon intuition me disait que ce qui est bon et fait du bien ne peut pas être mauvais pour le bébé, mais j'en ai bien évidemment discuté en détail avec mon gynécologue. Et il a très vite confirmé mon intuition. En principe, rien ne s'oppose à la pratique du running pendant une grossesse sans problème, si vous couriez déjà régulièrement auparavant.

 ㅤ

Cependant, il y a quelques points que vous devez savoir ou auxquels vous devez prêter attention.

De nombreuses femmes enceintes se sentent souvent fatiguées et sans énergie au cours du premier trimestre et ont besoin de plus de repos que d'habitude. Vous devez accorder ces pauses à votre corps et adapter votre course en conséquence. Cela signifie, en fonction de votre état personnel, des courses plus courtes et éventuellement moins fréquentes qu'avant la grossesse. Certaines femmes ont l'impression que courir est beaucoup plus difficile qu'auparavant, surtout au début. Dans ce cas, vous devez également adapter votre rythme en conséquence et courir plus lentement afin de vous sentir bien.

 ㅤ

Puis-je courir vite et m'entraîner dur pendant la grossesse ?

Il est judicieux d'éviter les courses tempo et les intervalles et de surveiller sa fréquence cardiaque. Le corps fonctionne au mieux pendant la grossesse, même si cela n'est pas encore visible de l'extérieur, surtout au début. Une fréquence cardiaque extrêmement élevée est toujours synonyme de stress pour notre corps, un stress que nous pouvons lui épargner pendant cette période. En règle générale, si vous vous sentez bien pendant et après la course, le rythme est bon.

Personnellement, j'ai beaucoup couru dans ma zone de confort avec une fréquence cardiaque très basse pendant le premier trimestre et j'ai également ajusté mes distances en fonction de ma forme du jour et prolongé mes pauses si nécessaire. Au début du deuxième trimestre, l'épuisement et la sensation de fatigue ont en grande partie disparu. J'ai donc à nouveau adapté mes courses et suis allée un peu plus vite de temps en temps, même si j'ai continué à me passer des intervalles classiques et des unités de vitesse.

 ㅤ

La grossesse affecte-t-elle ma stabilité et mon équilibre ?

Lorsqu'on court pendant la grossesse, il faut toujours garder à l'esprit que notre corps change constamment et s'adapte aux conditions et aux exigences du moment. Le ventre se grossit, le centre de gravité du corps se déplace et les tissus de tout le corps s'assouplissent et se préparent à l'accouchement. Tous ces facteurs doivent également être pris en compte lorsque vous courez. Le changement de centre de gravité peut représenter un défi à mesure que le ventre grossit et doit être pris au sérieux. Vous risquez de perdre l'équilibre plus rapidement et de trébucher, et une chute doit être évitée à tout prix. Ce manque éventuel de stabilité doit être considéré lors du choix de l'allure, mais aussi lors du choix de l'itinéraire. Une surface sûre (asphalte/chemin forestier) joue un rôle de plus en plus important au fur et à mesure que la grossesse avance. L'assouplissement des ligaments, des tendons et des muscles entraîne également un risque supplémentaire de blessure.

 ㅤ

Quels sont les autres éléments à prendre en compte avant de courir pendant la grossesse ?

L'échauffement est donc essentiel avant chaque course, et le choix du bon itinéraire permet d'éviter de se tordre la cheville. Personnellement, je privilégie la stabilisation et l'entraînement du plancher pelvien en plus de la course à pied, afin d'entraîner les muscles en conséquence et de les préparer aux changements.

Si vous faites attention à certaines choses et si vous écoutez attentivement les sensations de votre corps, il est possible de continuer à courir pendant la grossesse sans aucun problème. La condition préalable est toujours une grossesse en bonne santé et l'accord du gynécologue ou de la sage-femme en charge, qui connaît votre grossesse et votre corps.

 ㅤ

L'exercice physique pendant la grossesse est-il bénéfique ?

Le running et le sport en général ont également un effet positif sur notre corps : nos muscles sont entretenus/renforcés, nous restons forts et avons une meilleure posture. Ce sont des avantages que toute personne enceinte qui reste active bénificie. Grâce à des muscles bien développés et à une bonne posture, de nombreux problèmes et maux liés à la grossesse, tels que les douleurs dorsales et articulaires, peuvent être considérablement minimisés et rendus plus confortables. Notre système cardiovasculaire, notamment, est entraîné en conséquence pendant la course, ce qui se traduit non seulement par un sentiment de bien-être général, mais aussi par un soulagement en vue de l'accouchement. De plus, l'exercice physique régulier minimise la rétention d'eau, qui affecte de nombreuses femmes enceintes, en particulier au cours du dernier trimestre.

Il est essentiel que rien ne s'oppose à la pratique du running du point de vue de la santé, que vous ayez un échange régulier avec votre médecin ou votre sage-femme, que vous vous sentiez bien pendant et après la course, et que vous ayez déjà couru avant votre grossesse afin que votre corps soit déjà habitué à un tel effort physique. Si ce n'est pas le cas, il est judicieux de pratiquer d'autres activités physiques pour rester en forme pendant votre grossesse.

 ㅤ

Quand dois-je arrêter de courir pendant la grossesse ?

Cependant, à un moment ou à un autre de la grossesse, vous devrez inévitablement arrêter de courir. Mais à quel moment exactement ?

Les indications et les possibilités sont nombreuses. À partir du moment où vous ne vous sentirez plus bien en courant, que vous n'y prendrez plus de plaisir et que vous lutterez sur votre itinéraire, vous saurez alors que la pratique de ce sport ne sera plus possible. Vous devrez ranger vos chaussures de course temporairement, plutôt que de continuer à courir difficilement et à bout de souffle, ce qui arrive plus souvent qu'autrement vers la fin de votre grossesse. Vous verrez les contraintes physiques et la pression sur vos ligaments, entre autres, augmenter au fur et à mesure que votre ventre grossira, vos muscles devant travailler de plus en plus pour pourvoir le supporter. Le plancher pelvien aura également de plus en plus de mal à résister à la pression. Cela peut être inconfortable, et même douloureux lorsque vous courez. Si vous ressentez des douleurs pendant ou après la course, que ce soit au niveau de l'abdomen, du dos, du plancher pelvien ou de toute autre zone, ou si vous vous sentez simplement inconfortable, vous devrez arrêter de courir et passer à la marche ou à d'autres sports plus adaptés à votre condition physique. Rappelez-vous que ce n'est qu'un au revoir temporaire.

Personnellement, je pense qu'il faut être à l'écoute de son corps lorsqu'il s'agit de courir et de faire du sport pendant la grossesse. Il nous indique souvent exactement ce qui est bon et ce qui ne l'est pas. Le dicton « ce qui est bon pour la maman l'est aussi pour le bébé » m'a accompagnée tout au long de ma grossesse et a été confirmé à maintes reprises, du moins par moi-même. Nous devons simplement avoir l'honnêteté d'arrêter de faire certaines choses lorsque nous nous rendons compte qu'elles ne sont pas bonnes pour nous et qu'elles nous mettent à rude épreuve.

 

Conclusion :

Toute grossesse est unique. Il n'y a donc pas de bonne ou de mauvaise marche à suivre, mais qu'une formule qui sera adaptée au mieux pour les particularités de chaque personne.

Suivez notre ambassadrice Jana Bauer sur Instagram.

 ㅤ


TAGS :

PayPal Direct

Attendez on est en train d'autoriser votre payment

Chargement

PayPal Direct

Please wait...

Chargement

PayPal Direct

Désolé mais il a un error avec paypal, essaie plus tard ou utilise un autre methode de payement.

Loading...